« Marchez doucement car vous marcher sur mes rêves. » William Butler Yeats

» Catégorie : au fil de mon inspiration


Chemins du partir…

Commentaires » 0

Faut-il se perdre dans le gris d’un ciel…

Faut-il se chercher dans les choses matérielles….

Faut-il a ce point aller pour découvrir l’essentiel ?

 

Il suffit de lever le yeux vers un coin de ciel bleu…

Il suffit de savourer un infime moment douceureux….

Il suffit souvent de se laisser aller au merveilleux.

 

Laisser le souffle de vos rêves gonfler la voile de votre vie…

Laisser vous porter par l’envie de respirer votre vie…

Laisser votre envie de rire guider les rennes de votre vie.

 

18-09 14:26

 

 

Muse…..

Commentaires » 1

Les mots se posent en douceur
Sur la feuille qui s’engriffonne
Tels de légers pétales de fleur
Dans le midi d’un pré qui s’embourdonne….

La page se grise de  tendresse
Sous le crissement hésitant du crayon
Tel le poète s’ensorcelle, de sa muse, en ivresse
Dont son cœur palpitant, en secret, murmurera le nom….

Le soir s’enouatine en langueur diaphane diffuse
Tel le chant du merle  saluant la fin de ce jour
Reste le cahier ……., libre est la muse
Et déjà la nuit devient paupière d’un nouveau jour…

A demain ma muse…………
Que ta nuit soit douce et tes rêves étoilés….
Mais…
la fenêtre de mes rêves  te reste entre-ouverte…

10/07/2008    14.35

Au fil de l’eau…

Commentaires » 0

Un ruisseau d’états d’âme…

Une rivière de solitude…..

Une cascade de sentiments….

Un fleuve de sollicitude…

et l’océan au bord du bord des yeux !

 

Une gouttelette vaporeuse de tendresse…

Un nuage blanc de douceur….

Une ondée de délicatesse….

Un orage grondant d’espoir…

Un tsunami d’amour…

 

Un ruisseau d’états d’âme….

 

21/07 8.31

Instant….

Commentaires » 0

Moment éphémère, voile d’émerveillement

quand les mots se posent en pensée…

 

Instant fugace, soie de ravissement

où en osmose l’esprit épouse le corps…

 

Minute magique, mousseline de délectation

quand l’en vie se savoure en écrits …

 

Seconde féerique, cocon de quiètude

où le coeur s’enouatine au grimoire de l’imaginaire …

 

Vol du temps immobile, bulle d’extase

quand en symbiose le dernier mot s’écrit….

 

Voyage en apesanteur, espace d’émoi

où le frisson du crayon sur le papier libère la félicité….

 

 

17/07 3.58

 

Singulière….

Commentaires » 0

Virevolter sans cesse sur la crête de l’arc-en-ciel
du rêve en réalité…


Ne jamais prendre le temps de se poser
entre ici et là-bas…..


Etre toujours en partance pour un voyage léger
sur ses ailes d’ailleurs…


Tournoyer en imaginaire pour s’inventer un langage
sur un manège de mots entre-lacés…


Pirouetter, continuellement et s’enjouer
de moments d’humour en tendresse…


Serait-ce tout cela qui la rende
singulière et forte à la fois ?

16/07 17.45

12345...9